La nouvelle saison du #Jeudiphoto commence !

full screen

Les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure Louis-Lumière, VINCI Immobilier, VINCI Construction, et la SOLIDEO vous présentent différents projets photographiques autour de la transformation du territoire du Village des athlètes et mettant à l’honneur le chantier.

 


« Dans les tréfonds de la Seine, L’olympe. » par Lola Gadea

« Les grandes figures mythologiques s’échappent des tréfonds de la Seine et parcourent différent temps de la vie de ce quartier de la ville de Saint-Denis. Cette fresque photographique grave leur épopée, et peut être que lorsque le chantier sera fini, que la dernière médaille sera remportée, et que la vie calme aura repris son cours, on se surprendra à raconter l’histoire des dieux qui veillent au fond de ce fleuve. »

© LGadea – SOLIDEO / Vinci Immobilier / ENS Louis-Lumière – 2022


« Entretemps » par Julien Massicard

« Entretemps » est un projet dans lequel Julien Massicard interroge la temporalité du chantier. Il confronte deux esthétiques à la fois contradictoires et complémentaires. L’une en désordre remplit le cadre et évoque le tumulte des travaux, l’autre minimaliste et rigoureusement géométrique donne à penser leur fin. En les réunissant par un jeu de diptyques, il crée une tension qui incarne le temps de la construction et ses différentes matérialités.

© JMassicard – SOLIDEO / Vinci Immobilier / ENS Louis-Lumière – 2022


« La poïétique du geste » par Hélène Desy

« La poïétique du geste » met en lumière le savoir-faire propre à chaque corps de métier. Du grec ancien poíësis, « œuvre, création, fabrication », la poïétique désigne le geste créateur par lequel un potentiel est révélé. Sur un chantier, l’œuvre architecturale nait ainsi de l’accumulation de ces multiples gestes spécialisés et façonne, en retour, le corps et le récit de chacun des compagnons.

© HDesy – SOLIDEO / Vinci Immobilier / ENS Louis-Lumière – 2022


« Paysage en mouvement » par Angel Pandiella

« Je souhaite proposer un temps d’arrêt dans une phase ou le quartier Pleyel est dans un moment de bascule où construction et déconstruction se côtoient. Mes images se situent sur cette limite entre construction et déconstruction me permettant d’évoquer la mutation du paysage du quartier. Ce qui m’intéresse dans l’objet du chantier est sa dimension matérielle au-delà de sa dimension technique tout comme dans la photographie. »

© APandiella – SOLIDEO / Vinci Immobilier / ENS Louis-Lumière – 2022


« En scènes » par Hugo Gester

Le temps des travaux, les compagnons se meuvent au sein d’une architecture changeante, au rythme de la construction. Les formes y sont brutes, les matériaux exposés à vifs. En laissant place aux bâtiments finis, cet éphémère sera bientôt oublié.

© HGester – SOLIDEO / Vinci Immobilier / ENS Louis-Lumière – 2022


« PROJE[c]T[ions] » par Raphaël Bourda

La série PROJE[c]T[ions] est une vision singulière et personnelle de cette anticipation, basée sur la récurrence d’un dispositif inattendu sur le chantier, à mi-chemin entre un écran de projection de cinéma en plein air et le fond blanc d’un studio de photographie.

C’est la lumière qui opère, par les ombres qu’elle dessine sur la toile. En tirant un trait d’union entre les compagnons œuvrant sur le chantier et les athlètes qui s’y entraîneront dans un futur proche, elle matérialise une évolution au rythme des machines et du ballet des grues.

© RBourda – SOLIDEO / Vinci Immobilier / ENS Louis-Lumière – 2022

S'abonner aux actualités

Toutes les actualités