La Colline d’Élancourt

La Colline d’Élancourt, ou colline de la Revanche, se situe à Élancourt, commune de l’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines dans le département des Yvelines (78), à environ 30km du centre de Paris. A l’été 2024, la Colline accueillera les épreuves olympiques de VTT. C’est même tout le territoire Saint-Quentinois qui vibrera aux rythmes des Jeux avec les compétitions de golf et l’escrime du pentathlon moderne.

Le rayonnement apporté par cet événement international contribuera à faire de la Colline d’Élancourt un pôle sportif attractif pérenne.

Concertation publique sur l’aménagement de la Colline d’Élancourt

Du 20 septembre au 20 octobre 2021, l’aménagement de la Colline d’Élancourt fait l’objet d’une concertation publique au titre de l’article L.103-2 du code de l’urbanisme.

Pourquoi une concertation ?

L’aménagement de la colline d’Elancourt nécessite une mise en compatibilité du Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi) de Saint-Quentin-en-Yvelines. C’est dans ce cadre qu’est organisée une concertation au titre de l’article L.103-2 du Code de l’urbanisme. Cette concertation préalable a pour double objectif d’informer le public sur le projet et de recueillir les avis et propositions sur l’aménagement de la colline. Cette concertation est organisée par la Société de livraison des ouvrages olympiques (SOLIDEO), maître d’ouvrage de l’aménagement de la Colline.

 

Comment s’informer et participer ?

Pour faire émerger un projet partagé, la SOLIDEO invite les habitants du territoire, les riverains et les usagers du site à s’informer et s’exprimer autour de deux grandes questions :

  • Quels aménagements de promenades, de jeux et de loisirs ?
  • Comment intégrer au mieux la Colline dans le quartier ?

 

Plusieurs outils et rendez-vous sont proposés :

S’informer :

S’exprimer :

  • Donnez votre avis via le formulaire en ligne disponible ci-dessous.
  • Complétez la carte T jointe au document d’information diffusé dans les boites aux lettres et disponible dans les lieux de vie du territoire

Deux rencontres sont organisées par la SOLIDEO pour échanger sur l’aménagement de la Colline :

  • Samedi 2 octobre, visite du site de la Colline, à 10h : pour comprendre et discuter sur place des futurs aménagements.
  • Mardi 12 octobre, atelier de co-construction, à 19h30 : pour préciser, en petits groupes, les pistes d’aménagement de la Colline.

En raison du contexte sanitaire actuel, ces temps d’échanges sont accessibles uniquement sur inscription via les formulaires accessibles ci-dessous :

Ils devront également respecter les consignes sanitaires : ainsi le pass sanitaire sera demandé au début de chaque rencontre pour y participer.

 

A l’issue de la concertation

Les contributions du public, écrites et orales seront analysées et donneront lieu à un bilan qui sera rendu public. Ce bilan viendra nourrir le projet et permettra de le préciser. En 2022, un nouveau moment de dialogue avec le public sera engagé : il prendra la forme d’un Participation du Public par Voie Electronique (PPVE) et mené sous l’égide d’un garant nommé par la Commission Nationale du Débat Public. Il s’agira alors de recueillir l’avis du public sur un projet approfondi et détaillé avant de finaliser les études et lancer les travaux.

Contribution

La concertation sur l’aménagement de la Colline d’Elancourt s’est terminée le 20 octobre 2021.

Découvrez ci-dessous les contributions déposées dans le cadre de la concertation sur l’aménagement de la Colline d’Élancourt.

Contributions déposées(15)

Contribution #15

FNE 78 a été sollicité par l’équipe de Solideo sur l’aménagement de la colline d’Elancourt en vue des épreuves VTT des JO 2024;apres avoir pris connaissance du dossier et participé aux réunions en visions conférences, à la visite du site et aux ateliers; nous formulons avons a priori un avis plutôt favorable et faisons les observations suivantes :
-FNE 78 reconnait le souci de Solidéo d’information et de concertation avec les élus, les riverains et les associations locales
-Nous apprécions la volonté d’aménagement du site dans une optique pérenne au service de la population dans toute sa diversité; on ne peut qu’être d’accord avec un projet qui vise à valoriser le site, conforter le secteur comme une « terre de vélo », encourageant ainsi les pratiques sportive et les mobilités douces
-Nous prenons en compte
les engagements sur le plan environnemental(protection et valorisation de la faune , la flore, les zones humides, compensation et replantation si défrichement, gestion des débris de chantier
sur le plan social et économique (emplois, appel a entreprises locales)
la définition d’un calendrier de travaux
Néanmoins comme les riverains qui se sont exprimés lors des visites et des ateliers nous soulevons les questions suivantes:
-des incertitudes persistent sur les modalités d’accès lors des épreuves et apres ,le site étant encore insuffisamment desservi par des pistes cyclables sécurisées.
-quelle est la cohérence de les aménagements pérennes envisagés avec les sites proche de la base de loisirs et le projet de parc urbain dans le quartier de la « mare aux saules » de Plaisir -qui prendra en charge à l’issue des Jo l’entretien des installations, leur sécurisation ?
Nous souhaitons par ailleurs vivement que l’impact de ce chantier qui va durer plusieurs mois sinon années soit réduit au minimum en terme de circulation de camions, bruits d’engins, poussière, fermeture du site aux promeneurs et que la concertation soit affinée avec les riverains
Enfin nous espérons que les suggestions apportées lors des ateliers sur les aménagements de loisirs(matériaux durables ,emplacement),les éclairages, l’information et la sécurité pour tous les usagers ,l’entretien régulier soient bien prises en compte ainsi que leur financement .
FNE 78 restera donc vigilante sur la mise en œuvre de ce chantier

Contribution #14

Pour un aménagement de la colline et un héritage olympique utiles il faut impérativement : – Un maillage cycliste et piéton sur tout le territoire environnant de la colline (Trappes, Elancourt, Plaisir) desservant facilement le site de la colline et des accès clairs. Pour permettre à tout le monde de s’y rendre sans problème.
– Un traitement (nettoyage) serieux des déchets en surface pour un terrain propre.
– Une prise en compte des déchets et pollutions en sous-sol et profondeur. Risques réels, conséquences sur l’environnement sur le court et long terme ainsi que sur la manière dont il faut mener les travaux. Il faut éviter tout incident voir drame.
– Assumer l’histoire de la colline et son lieudit (carrières, dechèteries, casse automobile…) pour mieux comprendre pourquoi cette colline existe et la valoriser au mieux. Pourquoi pas de la signalétique sur le site.
– Prendre en comptes les usages des promeneurs : tables d’orientation au sommet, zones de refuge avant le sommet pour se poser à l’abris du vent, pas de matériel en bois sur le sommet car risques d’incendie avec les feux de camp allumés par des promeneurs et prendre des dispositons contre l’utilisation des motos-cross.

Contribution #13

Bonjour Vous trouverez ci-dessous ma contribution à la concertation que je vais détailler en plusieurs points. De façon générale, la concertation menée a été apprécié mais j’apporte quelques remarques :
1- La concertation semble organisée pour valider les modifications du PLUI sans que le projet olympique en soit la raison puisque des autorisations temporaires sont suffisantes
2- L’ensemble des habitant n’a pas reçu les informations de la concertation
3- Les données relatives aux études de pollution n’ont pas été communiquée alors qu’il s’agit un point majeur dans ce projet. SQY et la ville d’Elancourt maintiennent secret ces informations, quelle en est la raison ? PLUI : Le projet de modification du PLUI précise que la zone du sommet va être déplacée et surtout agrandie. Pourtant aucune explication n’est donnée pour l’agrandissement de cette zone et cela reste peu compréhensible.
De plus, une grande partie de la colline va être déclassée de zone naturelle en zone sports et loisirs. Pourtant, les installations pour les JO pourraient être autorisés de façon temporaire sans déclassement. Ainsi, cette modification n’a pour objectif que la phase héritage. Or les ambitions affichées sont de bien conserver la biodiversité et de préserver la nature. Ce déclassement reste flou et dépend de texte juridique sur les zones sports et loisirs et vu l’historique des projets envisagé, il me semble préférable de spécifier clairement dans le PLUI quels types d’installations seront réalisées dans cette zone, j’imagine qu’il s’agit de panneaux, bancs …
Enfin, la hauteur des constructions n’a aucune justification en phase d’héritage, un projet de protection viserait donc à limiter cette hauteur.
Vous comprendrez qu’en l’état actuel, rien ne nous assure que des installations électriques, des installations en béton …. soient réalisées Hors projet : Le projet présenté exclut de nombreux points
– Circulation : les accès au site ne sont pas modifiés, notamment la RD58 entre le village d’Élancourt et le quartier de la clef St Pierre, route dangereuse et sans accès doux. Cette absence est préjudiciable
– Stationnement : Une petite zone de stationnement est prévu, cependant lors des JO, elle sera insuffisante. Des zones de stationnement temporaires sont-elles envisageables ? des contrôles d’accès seront-ils mis en place ? des contrôles routiers anti-stationnement seront-ils réalisés ?
– Antenne relais téléphonique : Actuellement une grande antenne est en place mais aucun élément ne présente une adaptation de cette antenne afin qu’elle s’intègre au paysage naturel. De plus, la ville présente de grandes antennes relais, n’est-ce pas une opportunité de ‘soulager’ les quartiers résidentiels de ces antennes ? Héritage : Pour ma part, certains points me semblent importants afin de concevoir le projet d’héritage
– Mettre en place des parcours runner, type entrainement, afin que la colline soit un terrain d’entrainement pour les cyclistes et les runner de haut niveau
– Mettre en place une signalétique simple et nombreuse afin de permettre à tous de s’y retrouver (enfants, sportifs, famille)
– Exclure tout aménagement électrique, d’eau potable, d’eaux usées et de bâtiments sur l’ensemble de la colline hors parking
– Exclure tout éclairage, vidéosurveillance de la colline hors parking et points d’entrées
– S’accorder avec le projet de la ville de Plaisir, afin que les équipements soient complémentaires et ne fassent pas doublon
– Définir dès maintenant la politique et le budget d’entretien sur les 30 prochaines années afin d’éviter l’abandon de ce site Boris GUIBERT

L’histoire d’une carrière devenue Colline

Avant d’être le point culminant d’Ile-de-France avec ses 231 mètres d’altitude et un espace de loisirs et de détente pour ses usagers, la Colline a été notamment une carrière à ciel ouvert. La nature a progressivement investi ce site qui demeure principalement en état de friche.

Pratiqué par les usagers du VTT, de la marche et de la course à pied, il est aussi un lieu de promenade pour les riverains, à proximité d’une zone d’activités et d’habitats pavillonnaires.

© SOLIDEO / Sennse – Dronepress

La Colline d’Élancourt en 2025

La création de pistes complémentaires à la piste olympique créée pour les Jeux offrira de nouveaux parcours VTT accessibles des sportifs experts aux plus jeunes.

Des aménagements comme des pumptrack seront réalisés pour pratiquer autrement le VTT. Les marcheurs et les joggeurs profiteront d’espaces sécurisés et adaptés à leurs activités.

Enfin, des espaces de détente permettront à chacun d’apprécier la vue depuis le sommet de la Colline sur toute la région francilienne.

© SOLIDEO / Sennse – Cyril Badet

Un projet d’aménagement respectueux de son environnement naturel

Depuis 2019, la SOLIDEO réalise des études environnementales permettant d’identifier les espaces naturels présents sur la Colline d’Élancourt. Plus de 380 espèces ont été inventoriées sur la Colline, dont 255 espèces végétales et 125 animales.

Le projet d’aménagement de la Colline d’Élancourt pour les Jeux de 2024 et pour l’Héritage de 2025 tient compte des enjeux environnementaux du site.

© SOLIDEO / Sennse – Cyril Badet

________

 

En chiffres

  • 231 mètres d’altitude
  • Un terrain de 52 ha
  • Une piste olympique de 4km

________

La Colline pendant les Jeux

Les Jeux Olympiques se dérouleront du 26 juillet au 11 août 2024. Le déroulé des épreuves olympiques de VTT sur le site offre une occasion unique aux acteurs de s’inscrire dans un événement mondial.

Une piste olympique de 4km sera créée, reprenant en grande partie des pistes déjà existantes sur la colline. La piste olympique a été dessinée au regard des contraintes écologiques du site. Des équipements temporaires seront aménagés pour organiser les épreuves sportives et accueillir les spectateurs.

© L’œil du pigeon

Le projet en Images

full screen
© L’œil du pigeon - vue d'artiste du sommet de la colline
© L’œil du pigeon - vue d'artiste des aménagements de P2024
© SOLIDEO / Sennse - Dronepress
© SOLIDEO / Sennse - Dronepress

Les acteurs du projet

Le calendrier

  • 2021

    Finalisation des études

  • 2021

    Mi-2021

    Concertation L103-2 du code de l’urbanisme dans le cadre de la mise en compatibilité du Plan local d’urbanisme intercommunal de Saint-Quentin-en-Yvelines par Déclaration de projet. La mise en compatibilité du PLUi est nécessaire pour la réalisation des aménagements de la colline.

  • 2022

    Mi-2022 – Démarrage des travaux

  • 2022 – 2023

    Travaux d’aménagement de la piste olympique et des aménagements nécessaires à l’organisation des Jeux

  • 2024

    Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2025

  • 2024

    Travaux de réversibilité, notamment pour aménager les pistes et équipements complémentaires de VTT

Agenda

Évènements

02
Oct

Visite de la Colline

Le 02/10/2021 à 09:00
Colline d'Élancourt
Voir plus
12
Oct

Atelier de co-construction

Le 12/10/2021 à 18:30
Élancourt
Voir plus

INSTAGRAM

back to top