A Marseille, les Jeux prennent le large !

plein écran

Si le stade Vélodrome de Marseille accueillera plusieurs matchs du tournoi olympique de football pendant les Jeux de Paris 2024, sa Rade Sud sera le théâtre des compétitions de voile.

A cette occasion, le Stade nautique du Roucas Blanc s’offre un grand lifting !

Sa reconfiguration prévoit la construction de 7 500 m² de bâti et l’aménagement de 17 000 m² de surfaces extérieures en lieu et place des équipements existants. Les hauteurs des constructions réalisées s’échelonneront entre le rez-de-chaussée et un étage afin de préserver les perspectives qui s’offrent depuis le Parc Balnéaire du Prado et le boulevard Pompidou.

La future marina olympique du Roucas Blanc permettra non seulement d’accueillir les spectateurs venus voir les régatiers et leur flotte mais constituera également un aménagement majeur laissé en héritage aux Marseillais.e.s et aux adeptes de sports nautiques.

Sa configuration et les promontoires naturels attenants permettront de suivre les régates dans les meilleures conditions qui soient et au plus près de la côte.

Au-delà de cette grande ambition, plusieurs objectifs sont recherchés à travers ce projet :

  • Rénover l’image de la base nautique par la réalisation de locaux neufs, d’espaces extérieurs et d’aménagements maritimes adaptés au projet d’héritage.
  • Améliorer les conditions d’accueil de tous les types de public afin de diversifier et d’élargir l’offre du site tout en améliorant les conditions de travail des personnels.
  • Optimiser les installations techniques et les conditions d’exploitation-maintenance.
  • Livrer des bâtiments présentant de fortes performances énergétiques au sein d’équipements respectueux sur le plan environnemental : toitures végétalisées, panneaux photovoltaïques, choix d’essences locales pour composer les futurs espaces paysagers et un bilan carbone maîtrisé (label « BDM »).

La projet est destiné à conforter la vocation première du site comme un lieu dédié à la pratique des activités nautiques de tous niveaux.

Les nouveaux locaux seront destinés aux fonctions supports nécessaires à l’organisation, la supervision et l’encadrement des activités pédagogiques (salles de formation, vestiaires, encadrement technique…)

Le Pôle France de Marseille disposera d’équipements modernes adaptés au projet fédéral et permettant de préparer dans les meilleures conditions possibles les athlètes de Voile.

Enfin, un espace sera dédié aux partenaires institutionnels de la Ville. L’Unité de Sécurité et de Prévention du Littoral (USPL) de la Police Nationale y prendra place.

Le chantier va démarrer dès cette année avec la démolition des bâtiments existants et la mise en place des aménagements nécessaires au maintien des activités du Pôle France de voile et de l’école municipale de voile.

Les travaux de construction se dérouleront ensuite, de novembre 2021 jusqu’à fin 2023.

Après les Jeux (été 2024), les tribunes et équipements provisoires installés pour l’événement seront démontés, et les bâtiments de la base seront aménagés dans leur configuration héritage.

Le projet, sous maîtrise d’ouvrage de la Ville de Marseille, est supervisé par la SOLIDEO.

Crédits photos : Golem images

S'abonner aux actualités

Toutes les actualités
back to top